Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Exclu / Matraquage gazage d'élu Député Européen : Benoît Biteau Bassines Non Merci à Ste Soline

france 5.JPG
PB021430.JPG

 

Bonjour, des nouvelles de Benoît : toujours enflé, douloureux et du mal à marcher. Un constat médical est prévu.

 

Il était cependant à Paris sur France 5 émission C ce soir, hier 1er novembre.

Retrouvez le replay de l'émission ici : ( bientôt sur la webtv de la ferme, ce lien n'est valable qu'un mois)

 

https://www.france.tv/france-5/c-ce-soir/c-ce-soir-saison-3/4227841-emission-du-mardi-1-novembre-2022.html

 

Il se rend à la conférence de presse de Bassines Non Merci ce jour.(Et il y est arrivé !)

 

 

  exemple de blessures 

 

 

 

reçu/transmis, ramassage citoyen :

Petit échantillon des déchets d'armes des forces de l'ordre dans les champs et parcelles, utilisées contre les manifestants et habitants protégeant les nappes phréatiques et l'eau...elles seront rapportées à la préfecture....

 

312215285_10226475360737505_4388197470438985501_n.jpg

 

312494062_10230275370656827_2894715252597742240_n.jpg

Photo droits réservés. Des citoyens manifestants éteignent et sécurisent les explosifs et grenades.

 

 

Attention, celles non explosées, peuvent blesser n'importe qui et sur plusieurs hectares désormais :

 

 

 

GRENADES EXPLOSIVES : LE GOUVERNEMENT PRÊT À TUER

 


SUR CETTE PHOTO : L’EXPLOSION D’UNE GRENADE GM2L TIRÉE PAR LA GENDARMERIE. ELLE A ÉTÉ PRISE SAMEDI 29 OCTOBRE 2022, À SAINTE-SOLINE, PAR LA PHOTOGRAPHE ESTELLE RUIZ. LE MÊME JOUR, DES DIZAINES D’AUTRES ONT ÉTÉ TIRÉES. POUR PROTÉGER UN TROU DANS LA TERRE, DESTINÉ À CAPTER L’EAU POUR UNE POIGNÉE D’AGRO-INDUSTRIELS, LA GENDARMERIE ÉTAIT PRÊTE À TUER.


La grenade GM2L – pour Grenade Modulaire à 2 effets Lacrymogène – contient un «mélange pyrotechnique» avec 48 grammes d’Hexocire. Il s’agit de l’explosif RDX mélangé à de la cire. Le RDX est 1,6 fois plus puissant que la TNT. Il compose par exemple le C4, l’un des explosifs militaires les plus puissants. Cette grenade remplace la célèbre GLI-F4, utilisée massivement à Notre-Dame-des-Landes ou lors des Gilets Jaunes, qui a arraché plusieurs mains de manifestants et n’est plus utilisée depuis 2020.

Samedi 29 octobre à Sainte-Soline, des dizaines de personnes ont été blessées, parfois sérieusement, par les explosions de la grenade GM2L, officiellement classée comme «arme de guerre». Les munitions, tirées avec des fusils «cougar» qui vont jusqu’à 150 mètres, explosaient en l’air, au-dessus des têtes ou au milieu de grappes de manifestant-es. Dans les champs, elles soulevaient des mottes de terre en rafales. L’État français n’hésite pas à prendre le risque de voler des vies pour faire perdurer le saccage de l’environnement, comme il l’a fait avec Rémi Fraisse à Sivens, il y a 8 ans presque jour pour jour.

Depuis qu’elle est utilisée, la grenade GM2L a déjà gravement mutilé. Samedi 5 décembre, 2020 à Paris, lors d’une manifestation contre la Loi de sécurité globale. Et le 19 juin 2021, à Redon, lors d’une free party en hommage à Steve. Deux mains arrachées, deux vies détruites. La France est le seul pays d’Europe a envoyer des explosifs sur la population civile, sur son propre sol.   

 

source info ici :  https://contre-attaque.net/2022/10/31/grenades-explosives-le-gouvernement-pret-a-tuer/?fbclid=IwAR1SjtmcyRw7_4UZkGwClsGPROAfFfiTrDTCEumVtJd1lmTy5WWHeEtiCoU 

 

 

 Fusil à marquage ADN repéré ...

 

311987815_627789875755839_5573881381645879951_n.png

 

 Les effets des violences policières sur une dame : 

 

 


 

Tirs en pleine tête de personnes pacifiques, non armées pour protéger... un trou de terre....312089843_10230275373376895_8490662437316960714_n.jpg
312338270_10230275372656877_1825892159623468205_n.jpg
juju.JPG

 

 

 

AGRICULTURE
EXCLU WEB

Méga-bassines : « Si écoterrorisme il y a, il est du côté de l’État »

Natacha Devanda · 

La mobilisation contre les « méga-bassines » de Sainte-Soline a été émaillée de heurts violents entre les manifestants et des gendarmes mobiles déployés en force dans ce village des Deux-Sèvres. Blessés de part et d'autre et déclaration choc de Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur parle d'ultragauche, de fichés S et d'écoterrorisme pour définir les manifestants. Bien commode pour évincer le vrai débat sur l'usage de l'eau. Rencontre avec Mélissa Gingreau, porte-parole du collectif « Bassines Non Merci ! » pour évoquer les vrais enjeux de cette bataille de l'eau. 

suite source ici si écoterrorisme il y a il est du côté de l'état , article Charlie Hebdo

 



02/11/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 909 autres membres