Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

J'ai signé et vous ? Sans nature, pas de nourriture.

 

 

signez ici :  https://act.greens-efa.eu/fr/sans-nature-pas-de-nourriture?fbclid=IwAR19xW7c81o-DLx7oGu9zblWwHOLajHHaIWMgA4WXLga5Zhs98KCNUsLTFM

 

 

Sans nature, pas de nourriture.

La nature est à la base de notre production alimentaire. Nous le savons toutes et tous.

Tous nos aliments proviennent de la nature. Nous cultivons des produits dans des sols vivants. Les insectes pollinisent les arbres fruitiers et nous aident à lutter contre les parasites. Nous pêchons des poissons dans les rivières et les mers.

Mais, aujourd'hui, nous détruisons la nature. Les sols se dégradent. Les populations d'abeilles s'effondrent. La faune marine est en déclin. Agricultrices, agriculteurs, pêcheuses et pêcheurs luttent pour maintenir leur production. L'accélération du dérèglement climatique ne fait qu'aggraver la situation.

Pourtant, certain·e·s dirigeant·e·s politiques prétendent que la protection de la nature mettrait en péril la production alimentaire.

Elles et ils veulent nous faire croire que le renforcement des lois visant à protéger la nature et le climat entraînera une hausse des prix des denrées alimentaires et la faillite des agricultrices et des agriculteurs. Elles et ils prétendent qu’à cause de cela, les gens souffriront de la faim.

C'est un non-sens total - et ils le savent.

  • Nous produisons plus qu'il n'en faut pour nous nourrir.

  • La plus grande menace pour la sécurité alimentaire, c’est le changement climatique et l'effondrement des écosystèmes.

  • En travaillant avec la nature, et non contre elle, nous pouvons maintenir et même augmenter notre production alimentaire, tout en réduisant l'utilisation de pesticides nocifs.

Qui se cache donc derrière les tentatives de maintien du statu quo ?

Seules les grandes entreprises agroalimentaires tirent profit des méthodes de production qui détruisent la nature. Elles engrangent des bénéfices records alors que la nature, les agricultrices et les agriculteurs et les pêcheuses et les pêcheurs souffrent.

Nous en avons assez.

C'en est fini des arguments absurdes selon lesquels la protection de la nature et la production alimentaire ne peuvent pas aller de pair. Sans nature, il n'y a pas de nourriture. Nous devons protéger, et non épuiser, les ressources naturelles dont nous dépendons pour notre production alimentaire.

Signez notre déclaration et partagez-la avec vos amis.

Pas de nature, pas de nourriture.

  • Caroline Roose ��
  • Benoît Biteau ��
  • Jutta Paulus ��
  • Rosa D'Amato ��
  • Anna Deparnay-Grunenberg ��
  • Bas Eickhout ��
  • Malte Gallée ��
  • Francisco Guerreiro ��
  • Martin Häusling ��
  • Pär Holmgren ��
  • Sara Matthieu ��
  • Nicolae Ștefănuță ��
  • Ernest Urtasun ��
  • Thomas Waitz ��
  • Sarah Wiener ��

Député·e·s européen·ne·s du groupe Verts/ALE



24/04/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 941 autres membres