Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

#Benoît Biteau, les jeunes du lycée des métiers Marcel Pagnol (Limoges), ambassadeur du Parlement Européen

Label : un lycée de Limoges devient ambassadeur du Parlement européen

Le lycée des métiers Marcel Pagnol à Limoges devient à partir de ce 16 octobre, ambassadeur du Parlement européen. Un député européen s’y déplace pour l’occasion. Au sein de l’établissement, à la veille de l’événement, on est très fier.
 

Le lycée des métiers Marcel Pagnol à Limoges devient le deuxième établissement ambassadeur de l'UE en Limousin.
Le lycée des métiers Marcel Pagnol à Limoges devient le deuxième établissement ambassadeur de l'UE en Limousin. • © LMP
"C’est une excellente nouvelle pour nous, d’abord pour les élèves qui se sont investis, ainsi que pour les enseignants qui se sont engagés dans les programmes Erasmus, à savoir le programme Erasmus plus et le programme de l’Ecole européenne", se réjouit Patrick Lassiaille, proviseur du lycée Marcel Pagnol à Limoges. "Les élèves volontaires, sont appelés les ambassadeurs juniors et ont pour mission de mettre à l’honneur les valeurs de l’Europe au sein de notre établissement".

Après le lycée de Bourganeuf, le lycée Marcel Pagnol devient ainsi le deuxième établissement dans l’ancienne région Limousin à devenir ambassadeur du Parlement européen. "L’événement aurait dû être célébré en mai dernier, mais il a dû être déprogrammé in extremis pour cause de crise sanitaire" explique Catherine Burckel du bureau parisien du Parlement. Ce vendredi les élèves débattront de 9h à midi avec le député européen Benoît Biteau qui fera le déplacement pour les rencontrer.
 
Le député européen Benoît Biteau vient à la rencontre des lycéens pour remettre entre autres des diplômes européens.
Le député européen Benoît Biteau vient à la rencontre des lycéens pour remettre entre autres des diplômes européens. • © Christophe Morin/MAXPPP

Au menu de la rencontre ?

"Après les allocutions, nos élèves vont surtout l’interroger sur le développement durable, ils vont en profiter comme c’est sa spécialité et le débat promet d’être intéressant", se réjouit le proviseur.

Le programme "École ambassadrice" du Parlement européen a pour but de créer un réseau d’écoles, d’enseignants et d’élèves au sein de l’Union qui collaborent avec le Parlement européen, ses députés et ses bureaux dans les États membres.

"On est un lycée professionnel avec des élèves issus en grande majorité de milieux défavorisés, résidant pour la plupart dans des quartiers difficiles, c’est important de les sensibiliser à ce type d’enjeux", rappelle le chef d’établissement. "Malheureusement, poursuit-il, les élèves n’ont pas encore pu visiter le Parlement, à cause de la Covid. Par contre, on est un lycée Erasmus +, et il y a des élèves qui ont eu la chance d’aller faire leur stage en entreprise dans des pays européens, notamment en Irlande, et en Espagne". Il devait y avoir un départ d’élèves au printemps qui a été annulé, un autre était prévu au mois d’octobre mais qui a également été annulé.

"Nous sommes dans un moment de grande déception, aussi bien chez les enseignants que du côté des élèves qui étaient complètement partants pour faire leur stage en entreprise à l’étranger. Surtout que c’est quelque chose qui nous semble fondamental pour développer leur citoyenneté européenne, et le fait d’être bloqué nous contrarie beaucoup à l’heure actuelle", se désole le proviseur.
 
Le CDI du lycée Marcel Pagnol à Limoges va accueillir animations et expositions liées à l'Europe.
Le CDI du lycée Marcel Pagnol à Limoges va accueillir animations et expositions liées à l'Europe. • © Lycée Marcel Pagnol
 

Marcel Pagnol à l’heure européenne

"Au CDI, il y a un certain nombre de présentations, rappelle Patrick Lassiaille, il y a une sensibilisation des élèves aux enjeux européens. Des jeux sont mis en place également. Il y a différents projets qui sont en œuvre et ce sont les ambassadeurs juniors qui vont faire des déclarations ce vendredi. S'ensuivra une plantation d’un chêne de l’Europe dans les jardins de l’établissement".
"Pour nos activités, on reçoit également, l’aide de la maison de l’Europe à Limoges qui nous aide quand on a besoin de faire des expositions, lorsqu’on a besoin de matériel."
Les élèves engagés dans l’aventure européenne sont essentiellement des élèves de première et des élèves de terminale – notamment des terminales CAP, car les secondes viennent d’arriver. Ils sont 17 élèves au total sur plusieurs classes.
Ils sont particulièrement fiers.
Ce sont essentiellement les enseignants d’Anglais, d’Espagnol et d’Allemand qui sont impliqués dans l’aventure, sans oublier les professeurs d’Histoire/Géo. Ils sont une dizaine, en plus de la documentaliste qui coordonne un peu tout ça.

 

91 établissements labellisés en France

Le lycée Marcel Pagnol fait désormais partie "des 91 lycées professionnels labellisés ambassadeur du Parlement européen, explique Catherine Burckel du bureau parisien du Parlement européen. Elle ajoute que "beaucoup d’actions vont être menées par les établissements ambassadeurs : des expositions, échanges avec les députés, l’idée étant de mieux appréhender l’Europe, ses actions et l’impact de ses décisions dans leur quotidien."

Genèse

Lancé en 2015, ce système existait d’abord aux Pays-Bas avant d’être généralisé à l’ensemble des 28 pays membres de l’Union européenne. Un dispositif qui s’intéresse essentiellement aux lycées professionnels. 91 établissements sont engagés en France sur les 106 qui avaient candidaté. Les lycées vont être labellisés, une plaque va être dévoilée au lycée Marcel Pagnol par le député européen Benoît Biteau. L’établissement a été choisi par le DAREC, Patrick Escola (délégué académique aux relations européennes et internationales et de la coopération) et le bureau du Parlement européen.
 
Les couloirs du Lycée des Métiers Marcel Pagnol aux couleurs de l'UE.
Les couloirs du Lycée des Métiers Marcel Pagnol aux couleurs de l'UE. • © Lycée Marcel Pagnol

Mise en œuvre de deux actions obligatoires :

Très vite, l’idée c’est de rapprocher l’Europe des gens. "Faire entrer l’Europe au sein de l’établissement. Un présentoir va être installé au CDI, ainsi qu’un food truck dans le lycée, avec des actions au moment du 9 mai, à l’occasion de la journée de l’Europe et de la déclaration Schuman. A terme, on veut créer un réseau de 1500 établissements dans toute l’Europe", complète Catherine Burckel.

"On a déjà une section européenne anglaise au lycée, précise le proviseur. Les élèves ambassadeurs sont volontaires évidemment. Il y a des cours de sensibilisation pour qu’ils soient plus à même d’expliquer aux autres les enjeux de l’Europe. Il s’agit de faire d’eux, des européens convaincus", conclut le proviseur du lycée Marcel Pagnol.
 
Qui est le député Benoît Biteau ?
Le député européen Benoît Biteau qui vient à la rencontre des lycéens est paysan agronome, ingénieur des techniques agricoles, et milite en faveur de l'agriculture paysanne et agroécologique, le respect des ressources naturelles et du patrimoine sauvage et domestique comme l'eau, les semences paysannes, et la préservation des races locales anciennes, celles aussi des semences de ferme et les sols, des terroirs. Il est créateur, gérant et paysan à l'EARL Val de Seudre Identi'Terre en Charente-Maritime, ferme paysanne écocitoyenne biologique, conservatoire, en agroforesterie, polycultures et poly-élevages. Il a été récompensé par le Trophée National d'Agriculture Durable 2009, remis par le Ministre de l'Agriculture du gouvernement de l'époque, Michel Barnier, au Salon International de l'Agriculture à Paris.
En mars 2010, il est élu vice-président de la région Poitou-Charentes président de la commission ruralité - agriculture- pêche et cultures marines. En décembre 2015, il est réélu au conseil régional de Nouvelle Aquitaine, conseiller régional, délégué à la mer.
Il décrit son parcours dans son livre Paysan résistant !, sorti en février 2018 chez Fayard.
En 2019, il a été candidat en onzième position sur la liste commune EELV-AEI – RPS  menée par Yannick Jadot, et il a été élu le 26 mai 2019. Présenté comme candidat d'ouverture, il n'est membre d'aucun parti au moment de son élection. Un profil atypique qui sera sans doute l'objet d'interrogations des lycéens.

 


26/10/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 906 autres membres