Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

"Races en héritage", la biodiversité domestique dans l'élevage en Nouvelle-Aquitaine

P6084130.JPG
P6084131.JPG
P6084132.JPG
P6084133.JPG
P6084134.JPG

 

 

Pour info : 

Où se procurer ce livre ? Librairie Sud-Ouest.

http://www.racesaquitaine.fr/Salon-de-l-Agriculture-Nouvelle-Aquitaine-01-10-juin-2019

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine (01/10 juin 2019)

Noté le dimanche 2 juin 2019

Selon un récent rapport de l’ONU, l’activité humaine provoque un effondrement sans précédent de la biodiversité : 1 million d’espèces sont menacées d’extinction sur la planète. Un constat alarmant qui prouve la nécessité de changer en profondeur les comportements des hommes pour enrayer ce déclin.

Une prise de conscience que la Région Nouvelle-Aquitaine, l’une des régions les plus riches d’Europe en terme de biodiversité animale, a eu il y a déjà plusieurs années. Cela se concrétise notamment par la création d’un GIEC Biodiversité appelé "Ecobiose" et l’aide directe des associations environnementalistes comme le Conservatoire des races d’Aquitaine.

Aujourd’hui, à l’occasion du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, le Conservatoire des Races d’Aquitaine et le Crégène, lancent, avec le soutien du Conseil régional et de Ceva Santé Animale,
« Races en héritages », un ouvrage inédit présentant 60 races d’animaux domestiques et d’élevage de la région parmi lesquelles l’âne des Pyrénées, le baudet du Poitou, la vache béarnaise, la vache bordelaise, la chèvre des Pyrénées, la vache maraîchine, la chèvre poitevine ou la brebis Sasi Ardi.

Fruit d’un travail collectif réalisé par les associations d’éleveurs et les organismes d’élevage de Nouvelle-Aquitaine sous la coordination des Conservatoires des ressources génétiques de la région, ce beau livre fait découvrir la richesse du territoire, de son patrimoine génétique à la qualité et à la diversité de son agriculture.

La Nouvelle-Aquitaine : l’une des régions les plus riches d’Europe en terme de biodiversité animale
La diversité des territoires de Nouvelle-Aquitaine a donné naissance à un grand nombre de races domestiques et d’élevage. Qu’elles soient de réputation locales ou internationale, toutes contribuent à enrichir le patrimoine génétique de la région, devenue l’une des plus riches d’Europe en biodiversité animale.

La biodiversité domestique, ou agrobiodiversité, représente un enjeu majeur pour l’avenir de notre planète. Selon un récent rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production animale mondiale repose sur environ 40 espèces, dont une poignée seulement fournit la grande majorité de la viande, du lait et des œufs. Sur les 7 745 races de bétail locales répertoriées par pays dans le monde, 26% sont menacées d’extinction. En France, plus de 80% des races locales (toutes espèces confondues) sont considérées comme menacées d’abandon.
Dès la fin des années 1980, la Région Nouvelle-Aquitaine a été l’une des premières en France à s’engager pour la préservation des ressources agricoles. Conservatoires et éleveurs ont recherché les derniers représentants des races les plus menacées, disséminées dans quelques fermes, et ont accompagné des éleveurs qui souhaitaient participer au sauvetage de ces races à faible effectif.

Le Conservatoire des Races d’Aquitaine publie « Races en Héritages »,
un ouvrage mettant en lumière la biodiversité agricole en Nouvelle-Aquitaine
Aujourd’hui, en éditant « Races en Héritage », le Conservatoire des races d’Aquitaine et le Conservatoire des ressources génétiques Centre Ouest Atlantique souhaitent transmettre leur travail de recensement et mettre sur le devant de la scène tous les acteurs régionaux engagés.

« Le terme de ressources génétiques prend ici tout son sens :
cet immense réservoir vivant est un atout pour l’avenir. Les ressources pour l’agriculture de demain sont celles que nous aurons su préserver aujourd’hui. », explique Régis Ribéreau- Gayon, Président du Conservatoire des races d’Aquitaine. « Ce patrimoine est une chance pour la région Nouvelle-Aquitaine, qui se distingue désormais comme l’une des plus riches en biodiversité domestique. Sachons rendre hommage aux éleveurs, aux femmes et aux hommes qui, par leur travail et leur passion, font vivre cette diversité au quotidien. »

L’ouvrage dévoile ainsi les 60 races d’animaux domestiques et d’élevage néo-aquitaines issues de 14 espèces de vaches, chevaux et ânes, moutons et chèvres, porcs, chiens, oies et canards, lapins, poules et dindes, pigeons, abeilles. Agrémenté
de témoignages d’éleveurs, il décrit minutieusement chaque race de son origine jusqu’à nos jours. L’occasion de découvrir des pans de l’histoire de la région Nouvelle-Aquitaine, mais plus encore, les formidables atouts de ces races pour développer la qualité et la diversité de l’agriculture de demain.

« Quel lien entre la vache marine et la vache maraîchine ou entre le baudet du Poitou et le pottok ? Au- delà du fait que ce sont des races domestiques menacées et qu’elles appartiennent toute à la région Nouvelle-Aquitaine : ce sont surtout des femmes et des hommes passionnés qui ont réussi à les sauvegarder. Ce livre est ainsi un véritable hommage aux éleveurs et aux conservatoires qui se sont battus pour que perdurent ces vaches, poules et autres porcs considérés comme non productifs, compétitifs ou rentables. », commente Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Le Dr Marc Prikazsky, PDG de Ceva Santé Animale, précise : « Ceva s’intéresse à toutes les formes d’agriculture. Les grandes structures d’élevage, parce que les problèmes d’alimentation ne sont pas résolus, mais aussi les formes d’agriculture traditionnelles, qui concourent à la valorisation économique, sociale, culturelle des territoires ruraux et à la préservation des races domestiques à faible effectif. Ce sont ces considérations qui nous ont poussés à nous joindre à la Fondation du patrimoine pour créer, en 2012, le prix national de la Fondation du patrimoine pour l’agrobiodiversité animale. Aujourd’hui, nous sommes fiers, en tant qu’entreprise néo-aquitaine, d’accompagner le Conservatoire des races d’Aquitaine pour valoriser notre patrimoine vivant régional. »

Ouvrage en vente à partir 4 juin dans les kiosques Maison de la Presse de Nouvelle-Aquitaine et chez la librairie Mollat (en boutique et sur leur site internet) au prix de 30€.
Extraits et visuels HD libres de droits disponibles en téléchargement ICI



08/06/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 856 autres membres