Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Pétition en soutien à Valérie Murat et l'association Alerte Aux Toxiques poursuivies en justice par le CIVB et les vins de Bordeaux pour avoir démontré la présence de résidus de pesticides dans des vins labellisés Haute Valeur Environnementale

Soutien total et biologique ! Signez ! Partagez !

Pétition en soutien à Valérie Murat et l'association Alerte Aux Toxiques poursuivies en justice par le CIVB et les vins de Bordeaux pour avoir démontré la présence de résidus de pesticides dans des vins labellisés Haute Valeur Environnementale.

 

 

Valérie Murat, activiste bordelaise, dénonçant depuis près de 10 ans les effets des pesticides de synthèse utilisés dans la viticulture girondine, et l’association loi 1901 Alerte Aux Toxiques ! (Alerte Aux Toxiques )dont elle est porte-parole, sont poursuivies par le Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB) et la filière des vins de Bordeaux pour avoir trop bien exercé leur militantisme.

Le 15 septembre dernier Valérie Murat publiait les résultats d’un travail de plusieurs mois, au cours desquels elle a fait analyser 22 vins labellisés Haute Valeur Environnementale (HVE). En démontrant ainsi  la présence de résidus de pesticides dans chacune des bouteilles(Analyses vins HVE) Valérie démontrait la tromperie que constitue pour le consommateur, un label qui ne se démarque pas suffisamment clairement de la viticulture biologique.

Mise au pied du mur, la filière plutôt que de se mobiliser pour améliorer l’image des vins de Bordeaux en sortant des pesticides de synthèse, attaque Valérie Murat et l’association Alerte Aux Toxiques ! en justice pour « dénigrement collectif à l’égard de la filière des vins de Bordeaux ».

Il faut dire que ses représentants dont plusieurs acteurs ont été récemment condamnés, connaissent le chemin du Tribunal. Ces casseroles qui s’accumulent, des chiffres de vente catastrophiques, ajoutés à la problématique des pesticides dans laquelle ils s’enterrent, il n’en fallait pas plus pour qu’ils voient en Valérie Murat le bouc émissaire susceptible d’endosser la responsabilité de leurs propres défaillances.

Forts de leur sentiment de toute puissance, face à Valérie Murat lanceuse d’alerte bénévole, qui plus est travailleuse précaire, le CIVB  et les vins de Bordeaux réclament des sommes exorbitantes dont 100 000 € au titre du préjudice soi-disant subi. Des montants ahurissants démontrant une volonté d’intimidation à l’égard de toute tentative de faire entendre une voix dissidente.

Cette attitude de la part du CIVB et des vins de Bordeaux est attentatoire à la liberté d’association, à la liberté d’expression, au droit à l’information, à la santé publique et dépasse tout entendement. Ceux -là même qui exercent ces poursuites, refusent d’informer la population en amont des traitements des vignes, exposent aux pesticides de synthèse des enfants, refusent malgré une obligation légale, de communiquer aux travailleurs des vignes la liste des produits auxquels ils sont exposés, exploitent leur personnel dans des conditions de travail parfois inhumaines. 

Que nous soyons militants ou simples citoyens ces comportements nous touchent tous.

Fille de James Bernard Murat viticulteur décédé d’un cancer reconnu en maladie professionnelle en lien avec les pesticides de synthèse, Valérie Murat est depuis, sur tous les fronts de la lutte anti pesticides. De la protection des travailleurs exposés via par exemple l’opération Croix blanches (Opération Croix Blanches), à la mise à disposition des mêmes professionnels qui l’attaquent aujourd’hui d’un calendrier de traitement sans pesticides Cancérigènes, Mutagènes, Reprotoxiques (Action Zéro CMR) en passant par les actions pour la protection des populations exposées (Lettre à la préfète ).

Valérie Murat a agi de par ses analyses comme dans toutes ses actions, pour le bien commun en nous informant sur les dangers des pesticides de synthèse et en aiguillant notre consommation.

En ces temps où la liberté d’expression, le droit à la critique n’ont jamais été aussi fragilisés, aucune puissance financière ne saurait avoir raison des lanceurs d’alerte, indispensables à toute société démocratique. C’est pourquoi en signant cette pétition nous apportons notre soutien à Valérie Murat et l’association Alerte Aux Toxiques ! et demandons le retrait de la plainte du CIVB et de l’ensemble des plaignants à leur encontre.

 

 https://www.change.org/p/comit%C3%A9-de-soutien-val%C3%A9rie-murat-soutien-%C3%A0-val%C3%A9rie-murat-face-aux-vins-de-bordeaux?signed=true



27/10/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 906 autres membres