Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Benoit Biteau candidat paysan bio sur la liste écologiste EELV aux élections européennes

tweet sia 14.JPGtweet sia 11.JPG

 

 

Avant l'annonce Lundi 25 février, quelques événements dont ont parlé les médias.

 

 

 

Source: https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/charente-maritime-yannick-jadot-visite-campagne-marais-poitevin-1627297.html


Samedi 23 février, bien avant l'annonce de sa candidature, Benoît a été l'invité de LCi à l'émission "le brunch de l'info" pour commenter la visite du Président Macron en direct du Salon de l'Agriculture.

Je ne peux pas mettre en ligne de vidéo...

Bizarre toujours pas de mise en ligne de l'émission brunch de l'info de LCI du samedi 23 février... avant, après, des replay, mais pas cette émission là où il fut excellent d'ailleurs... j'ai posé la question au médiateur de la chaîne.

 

brunch.JPG

 

Je n'ai que des captures d'écran :

Sans-titre-2.jpg
Sans-titre-3.jpg
Sans-titre-4.jpg

 

 

 

L'annonce de la candidature de Benoît aux élections européennes a été faite sur la chaîne Public Sénat, lundi matin dernier, et au Salon International de l'Agriculture  de Paris...par Yannick Jadot, tête de liste EELV. 

 

Européennes : Yannick Jadot fait le pari d’une liste écologiste à 15% le 26 mai

La tête de liste d’Europe Écologie-Les Verts pour les élections européennes, estime que son parti, crédité actuellement de 8 à 9% d'intentions de votes, peut réitérer son record atteint en 2009.

Par Public Sénat

Dans les enquêtes d’opinion de ces derniers jours, la liste Europe Écologie-Les Verts (EELV) évolue entre 8 et 9% dans les intentions de vote pour les élections européennes 2019. Invité de la matinale de Public Sénat, l’eurodéputé (EELV) Yannick Jadot, tête de liste pour le scrutin, estime que son parti peut réaliser le double de ce score dans trois mois. « Vous allez voir que l’on va s’installer dans cette campagne et dans la société parce que notre programme est le seul pragmatique », assure-t-il.

Dans cette élection (au scrutin proportionnel à un tour) réputé favorable aux écologistes, l’ancien directeur des campagnes de Greenpeace estime que son parti peut faire aussi bien qu’il y a dix ans. En 2009, EELV avait recueilli 16,28% des voix, tutoyant la liste socialiste arrivée en deuxième position avec 16,48%. Cinq ans plus tard, le parti réalisait 8,95% en terminait à la cinquième place.

« Les électorats se cristallisent dans le dernier mois »

« Vous verrez qu’on sera autour des meilleurs scores qu’on a pu faire. Moi j’ai toujours dit qu’on serait à 15%, vous verrez qu’on y sera », pronostique Yannick Jadot.

Le député européen rappelle qu’une dynamique de fin de campagne avait porté son parti quelques semaines avant le scrutin du 7 juin 2009.  « Un mois avant, on nous créditait de 8%. Parce que dans une élection européenne, les électorats se cristallisent dans le dernier mois. »

Lors de l’interview, Yannick Jadot a également annoncé l’arrivée du paysan Benoît Biteau (conseiller régional en Nouvelle-Aquitaine) sur la liste EELV. « C’est un incroyable défenseur du bio, de l’agro-écologie, qui démontre par la pratique que l’on peut faire totalement évoluer notre modèle agricole ». La tête de liste précise également, depuis le Salon de l’agriculture, que « d’autres paysans » figureront à ses côtés.

 

Retour en images sur cet événement et visite toute la journée au SIA :  JT France 2, Arte, France 3, Tv Aunis, France Info :

 

france 2 JT 1 .jpg
france 2 JT 2 .jpg
france 2 JT 3 .jpg
france 2 JT.jpg
sia.JPG

 

 

 

 

Européennes - Yannick Jadot : « J'assume d'être pour un protectionnisme vert »

La tête de liste EELV publie « Aujourd'hui tout commence », où il pourfend les contradictions de l'Union européenne et livre sa propre vision. Entretien.

Publié le  | Le Point.fr
Pour Yannick Jadot, il y a entre 5 et 10 reformes structurelles de l'Union europeenne a mener lors du prochain mandat. Il se dit pret a soutenir un programme qui ameliore substantiellement le fonctionnement de l'Union et les politiques europeennes.

Pour Yannick Jadot, il y a entre 5 et 10 réformes structurelles de l’Union européenne à mener lors du prochain mandat. Il se dit prêt à soutenir un programme qui améliore substantiellement le fonctionnement de l’Union et les politiques européennes.

© DR
À 51 ans, Yannick Jadot conduit la liste écologiste EELV aux européennes. Lors de la dernière présidentielle, il s'était retiré en faveur du socialiste Benoît Hamon. Député européen sortant, il publie Aujourd'hui, tout commence ! (éditions LLL), un manifeste pour une Europe «  enfin démocratique, écologique et solidaire  ». Il estime que si l'Union européenne a été capable de dépenser, en 2008, 1 000 milliards pour sauver les banques et de racheter par la suite 2 600 milliards de dettes publiques, elle doit être capable d'investir au moins la moitié de son budget (900 milliards d'euros pour la prochaine décennie) pour combattre le dérèglement climatique. Rencontre avec cet ancien militant de Greenpeace.

 

 

Source:https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/europeennes-yannick-jadot-j-assume-d-etre-pour-un-protectionnisme-vert-01-03-2019-2297218_1897.php

 

 

 

Nouvelle Vidéo Brut.Nature sur le thème du glyphosate.

 

brut nature lundi 4 mars.JPG

 

 



04/03/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 862 autres membres