Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

ACTION, réaction ! Benoît Biteau, Stéphanie Muzard et les coquelicots : appel à la résistance !

appel-coquelicot-profil.jpg

 

Benoît, paysan agronome, ingénieur, élu, et moi-même artiste auteur, réalisatrice et paysanne,  sommes signataires de l'appel à la résistance "Nous voulons des coquelicots" : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/nos-soutiens/

Fabrice Nicolino : "L'industrie des pesticides est devenue progressivement criminelle" France culture


 

 

 

appela4.jpg

Ici vous pouvez télécharger l'appel : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/wp-content/uploads/2018/09/appela4.pdf

Télécharger les signatures manuelles de l'appel :  https://nousvoulonsdescoquelicots.org/wp-content/uploads/2018/09/feuille-signature2.pdf

 

ici vous pouvez signer sur internet cet appel  : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

Ici vous pouvez agir et trouver tous les OUTILS pour semer des coquelicots PARTOUT autour de vous : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/les-outils/

 

 

Prochainement la transhumance de nos vaches : âmilitants solidaires de l'agriculture écocitoyenne et paysanne, pensez à arborer votre résistance ! Signataires de la pétition, soutiens, lecteurs, donateurs de la cagnotte, amis, famille : il est grand temps que soit visible notre résistance commune pour le bien commun ! MERCI de rejoindre cet appel et d'y participer avec vos moyens !

 

 par exemple, télécharger/fabriquer sa cocarde :  https://nousvoulonsdescoquelicots.org/wp-content/uploads/2018/09/cocardes_flvm.jpg

 

transhuimance-coquelicots.jpg

 


 

 

Articles :

 

 

Pesticides : « Nous appelons à un véritable soulèvement populaire pacifique »

ENTRETIEN. Le journaliste Fabrice Nicolino, auteur de « Nous voulons des coquelicots », a lancé un appel pour l'interdiction des pesticides de synthèse.

Modifié le  - Publié le  | Le Point.fr
Baptisee << Nous voulons des coquelicots >>, la petition lancee, le 12 septembre dernier, par Fabrice Nicolino a deja recueilli plus de 200 000 signatures.

Baptisée « Nous voulons des coquelicots », la pétition lancée, le 12 septembre dernier, par Fabrice Nicolino a déjà recueilli plus de 200 000 signatures. 

© DR
« Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l'eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l'estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. [Ils] sont une tragédie pour la santé. [...] Nous exigeons de nos gouvernants l'interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes. » En lançant cet appel, le 12 septembre dernier, le journaliste Fabrice Nicolino affichait l'ambition folle de rassembler plus de 5 millions de signatures en deux ans. Deux semaines plus tard, ils sont déjà plus de 200 000 personnes à l'avoir rejoint. Fabrice Nicolino, dont le livre-manifeste Nous voulons des coquelicots intègre les palmarès des meilleures ventes en librairie, nous explique pourquoi il s'est engagé dans ce combat.


28/09/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 810 autres membres