Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

La suite : Mais à quoi joue la presse Sud Ouest ?

Rectificatif paru :

réponse-s-o-du-17.jpg


Mais à quoi joue la presse ?

 

                       10933186_847151362019139_1381141015_n.jpg

 

            Dans un contexte où fleurissent les poncifs du type « élus tous pourris », visant des élus probablement jugés trop peu impliqués, dans les fonctions qui leurs sont confiées, j’avoue être, pour le moins, surpris des raccourcis diffamatoires proposés par Sud Ouest, ce samedi 10 janvier.

Que dire d’un journal qui réduit mes communiqués de presse à ma signature, alors que l’ensemble des journalistes destinataires de ces mêmes communiqués saluent toujours, à l’exception de Sud Ouest bien sûr, la qualité de leur précision et leur valeur pédagogique ?

Que dire encore d’un journal qui épingle les élus, à juste titre d’ailleurs, trop discrets ou trop absents, mais qui ensuite vient me reprocher l’ampleur de mon engagement, dans les différentes désignations, me conduisant effectivement à la Présidence de certaines structures,  en lien avec mon SEUL et UNIQUE mandat d’élu à la Région Poitou-Charentes ?

Que dire encore des compétences de ce journal qui confond désignation et mandat ? Je n’ai qu’un SEUL et UNIQUE mandat (Vice- Président de la Région en charge de la Ruralité, l’Agriculture, la Pêche et les Cultures Marines), et des désignations cohérentes, en lien avec ces compétences, pour représenter la Région Poitou-Charentes. Et c’est le niveau d’engagement dans ces différentes désignations, parce que j’ai à cœur de faire de mon mieux où je suis attendu, qui conduit certaines des structures où je siège, à me confier la Présidence. Et je rassure les citoyens contribuables, aucun jeton de présence dans ces différentes structures, ma seule et unique indemnité est celle de Conseiller Régional. Celle qui ne couvre d’ailleurs même pas le salaire que je propose à mon salarié pour me remplacer sur la ferme afin que je puisse au mieux remplir mes fonctions d’élu.

Que dire encore d’un journal qui, dans un climat politique où il est reproché aux élus de faire de la politique leur « métier », vient épingler un élu qui a  justement un métier et qui donc est libre de conduire son mandat dans une autre logique que celle de chercher, coûte que coûte, la réélection, ne gardant au premier plan de son action, que ses convictions? Je ne suis élu que par le peuple et pour le peuple, libre de mes actes !

Je suis élu pour faire avancer mes convictions et j’ai dit ce que j’allais faire, je fais ce que j’ai dit que je ferais, et je dis aussi que je l’ai fait ! C’est l’objectif de cette signature. Etonnant donc que ce me soit reproché.

Quand à penser que je suis au creux de la vague, quelle erreur de jugement ! Jamais je n’ai reçu autant de témoignages de soutien, de félicitations et de sympathie que ces derniers mois. La lettre ouverte à Thierry CARCENAC, par exemple, lue, sur un seul site et présente sur de multiples, par plus de 200 000 lecteurs, dont plusieurs milliers m’ont adressé un message de félicitation, et pas un seul, de reproche !

Ces nombreux citoyens justement souvent circonspects de la chose politique, prêt à lui tourner le dos, je les réconcilie, je cite, par la « fraicheur », « la franchise », «  la sincérité » et surtout « le courage » de ma manière d’agir en politique, libéré des codes et des protocoles, auxquels vous êtes visiblement trop attachés et en parfait décalage avec la pensée de vos lecteurs, si j’en crois la multitude de témoignages reçus par écrit et verbalement depuis samedi de lecteurs scandalisés par si peu de discernement !

Un témoignage, au hasard : « Ça c'est sûr, ils ne sont pas légions comme lui. C'est pour ça que ça me plairait d'apprendre à ses côtés. C'est le genre de personne qui vous réconcilie avec la politique actuelle et qui redonne toute sa valeur au mot Politique. » BM

 

De quel droit donc, vous autorisez-vous à diffamer sur un élu qui n’a qu’un SEUL mandat, qui le conduit avec une certaine éthique, en convoquant le mensonge d’une multitude de mandats ? Sauf à imaginer que Sud Ouest est devenu un journal satirique et parodique, et non plus un journal d’information ?

Sans correction, rapide de votre part, en place VISIBLE et validée par mes soins, après cette mobilisation historique pour la liberté d’expression et de la presse, à laquelle je me suis d’ailleurs associé avec conviction et sincérité, sans pour autant cautionner la presse qui diffame, je saurais aussi saisir mon droit à la justice, autre valeur fondamentale de la liberté dans notre République, par une plainte en diffamation afin de faire éclater la vérité.

 

Benoît BITEAU, et rien que pour le plaisir,

 

Parti Radical de Gauche (Secrétaire National (Agriculture) & Délégué Régional)


Vice Président de la Région Poitou- Charentes

Président de la commission "Ruralité, Agriculture, Pêche & Cultures marines"

Élu référent "Marennes - Oléron"

Président du Forum des Marais Atlantiques - Pôle relais national pour les Zones Humides : Marais Atlantiques, Manche, et Mer du Nord.

Membre du Conseil Maritime de Façade "Sud Atlantique"

Président de la Commission Mixte "Lien Terre - Mer"

Administrateur de l'Agence de l'Eau Adour - Garonne - Président de la Commission Territoriale Charente

Membre de l'Agence de l'Eau Loire – Bretagne

Administrateur du Conservatoire Régional des Espaces Naturels & du Conservatoire du Littoral

Président du CA du Lycée de la mer


Ingénieur des Techniques Agricoles & Généticien

Conservateur du Patrimoine Technique, Scientifique & Naturel

Paysan Bio

Lauréat 2009 du Trophée National de l'Agriculture Durable

b.biteau@cr-poitou-charentes.fr
06 30 01 31 36

 


Mon billet d'humeur, par Stéphanie Muzard

 

J'ai une capacité d'autocensure pour l'intelligence collective. Aussi je retire mon texte et le dessin réalisé. Merci au rédacteur en chef du Journal. Nous attendons avec impatience le repas républicain proposé. D'ici là il me faut trouver un pâté de canard bio producteur....  :-)

 

 


 

 



19/01/2015
49 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 700 autres membres