Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Dossier de presse et médias, vidéos


Le journal l'Humanité, France Inter et France Info : les enjeux de l'eau avec Benoît Biteau.

l'huma-août-2017.jpg

 

Lien vers les radios France Inter et France Info :

à écouter ici :

 >La préoccupante situation de sécheresse qui touche la France cet été devrait forcer le gouvernement à revoir sa gestion des ressources hydriques.

 

Après plusieurs jours de canicule et des températures de 37° le niveau de la Loire est très bas comme ici à Montjean sur Loire dans le Maine et Loire
Après plusieurs jours de canicule et des températures de 37° le niveau de la Loire est très bas comme ici à Montjean sur Loire dans le Maine et Loire © Maxppp / Ouest France

 

C'est une situation de "stress hydrique des sols sans précédent" dans laquelle s'est engouffrée la France cet été. L'expression signifie que la demande en eau dépasse la quantité disponible. Un épisode de sécheresse important auquel a décidé de s'attaquer Nicolas Hulot. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté ce matin en Conseil des ministres un plan d'action sur la gestion de la ressource d’eau. Il prévoit "d'encourager la sobriété des usages et réguler en amont la ressource, grâce notamment à l’innovation".

82 départements sont concernés par plus de 200 arrêtés préfectoraux limitant l'usage d'eau

 

Sécheresse : 80 départements touchés
Sécheresse : 80 départements touchés © Visactu

 

Ces arrêtés définissent quatre niveaux d'avertissements, du simple état de vigilance aux trente cas de situations de crise. Ce dernier niveau d'alerte restreint la consommation hydraulique aux usages prioritaires comme l'eau potable et les bâtiments de santé.

Début juillet, 74 % des nappes phréatiques affichaient un niveau "modérément bas à très bas", selon la dernière note d'information du Bureau des recherches géologiques et minières(BRGM)

Il faut dire que ce n'est pas la première fois que le pays doit composer avec d'importantes sécheresses : elles deviennent presque un passage obligé dans le calendrier de certaines régions. À en croire plusieurs rapports, ce phénomène ne devrait hélas pas s'inverser et pourrait, au contraire, s'aggraver dans les années à venir.

La bonne gestion des stocks d'eau

D'où l'importance d'une bonne gestion des stocks d'eau. Sur ce point, l'organisme UFC-Que Choisir déplore une politique archaïque, et développe trois chantiers majeurs :

  • Des mesures ambitieuses de prévention de la ressource
  • L’application stricte du principe préleveur - pollueur-payeur !
  • Des aides à la reconversion des pratiques agricoles

Le plan d'action du ministère arrive donc à point nommé...

Des mesures prioritaires si l'on ne souhaite pas connaître le même sort que Rome, traversée par une pénurie d'eau telle que la capitale italienne n'en a pas connu depuis environs deux siècles, et qui condamne la ville à huit longues heures sans accès à l'eau, la nuit.

 

 

 

Source : https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-09-aout-2017

 

 

 

 

  A noter, erreur de la journaliste : nous cultivons bien du maïs population, semence paysanne, et non du maïs hybride des semenciers.

(photo ci-dessous, récolte dans la benne)

P1000047.jpg


12/08/2017
4 Poster un commentaire

France 3 Poitou-Charentes Août 2017 : Benoît Biteau, l'agriculture plus économe en eau.

logo-france3.jpg
Charente-Maritime : les recettes pour aller vers une agriculture plus économe en eau

Dans sa ferme de Charente-Maritime, Benoît Biteau qui se définit lui-même comme "paysan agronome", a décidé de mettre en œuvre toute une série de mesures destinées à limiter au maximum l'usage de l'eau tout en restant dans un modèle économique suffisamment rentable et productif.

 


 

Merci à la journaliste et au caméraman pour cet agréable journée d'échange et de transmission.

 


12/08/2017
7 Poster un commentaire

Benoît Biteau dans "Pièces à conviction". FNSEA : enquête sur un empire agricole

"Pièces à conviction". FNSEA : enquête sur un empire agricole

 

A REVOIR

Présenté parVirna Sacchi

Diffusé le 18/01/2017Durée : 01h12 franceinfo France 3 France Télévisions

pieces-à-conviction-france-3-janvier-2017.jpg

(Capture d'image de la vidéo que vous pouvez visionner encore quelques jours en cliquant ici.)

 

 

La FNSEA est le premier syndicat des agriculteurs, avec 53% des voix aux dernières élections professionnelles. Son très médiatique président Xavier Beulin est le seul visage connu de cette organisation qui tient les rênes de l’agriculture française. Mais comment fonctionne cette fédération ? Ses représentants occupent des postes clefs dans toute la France, la FNSEA préside ainsi 84 des 89 chambres d’agriculture du pays. Elle oriente les politiques agricoles, joue un rôle décisif dans l’attribution des terres, monopolise les financements.

Des conflits d’intérêts ?

Un vent de contestation souffle pourtant dans les rangs de la FNSEA. Des voix s’élèvent contre ce syndicat tout-puissant et contre son président, qui est aussi à la tête de l’un des géants mondiaux de l’agro-industrie. Peut-il à la fois défendre les intérêts des paysans, étranglés par la crise et ceux de son groupe ?

Un monde paysan où règne encore l'omerta

Dans le Cantal, un agriculteur victime de la sécheresse affirme avoir été privé d’aide financière publique car il n’appartenait pas à la FNSEA ; en Charente-Maritime, des agriculteurs accusent la FNSEA d’avoir voulu faire main basse sur des terres, et dans le Puy-de-Dôme, des syndicats concurrents émettent des soupçons de détournement de fonds publics.

Pour "Pièces à conviction", Marianne Kerfriden lève le voile sur les dérives du syndicat agricole dans les campagnes françaises où, par peur des représailles, la règle est l’omerta.

"FNSEA : enquête sur un empire agricole", un document de 52 minutes réalisé par Marianne Kerfriden, suivi d'un débat animé par Virna Sacchi.

 

Un reportage à découvrir en replay ici : //www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/pieces-a-conviction-du-mercredi-18-janvier-2017_2013268.html


20/01/2017
0 Poster un commentaire

"Coopérer avec la vie plutôt que de la mettre au pas" Benoît Biteau dans l'Hebdo 17

LHEBDO17_998_2016_12_01.jpg

Merci à Julien Bonnet pour ce très bel article. Téléchargeable ici  


08/12/2016
3 Poster un commentaire

Exceptionnel ! La ferme de Benoît Biteau à la TV Radio Canada, reportage La semaine verte !

La semaine verte.

ÉPISODE DU SAMEDI 26 NOVEMBRE 2016

EXCEPTIONNEL, l'EARL Earl Val de Seudre Identi'terre, ferme écocitoyenne et conservatoire, à la TV radio Canada . Avec Benoît Biteau, nos chèvres, nos vaches, nos prés, notre arbre anti OGM, et MES images vidéos et photos du procès de Marmande et fichage ADN Cahors ...
---------------------->
On les cultive depuis 20 ans, mais le sujet est toujours aussi brûlant d’actualité. Ces biotechnologies devaient améliorer les rendements et réduire les traitements chimiques. Mais les OGM n’ont pas tenu toutes leurs promesses. Quel est le portrait de la situation aujourd'hui au Canada et en Europe? Et au-delà des OGM, les scientifiques s’inquiètent de la crise de biodiver
sité qui sévit actuellement, notamment en agriculture.

  • Statistique Canada mesure depuis 15 ans le rendement des cultures génétiquement modifiées et non génétiquement modifiées au Québec et en Ontario.
     

    Promesses OGM

    Depuis la commercialisation des premiers OGM, on observe pour la première fois une baisse des cultures génétiquement modifiées dans le monde. Et le Québec ne fait pas exception à la règle.

  • Quels sont les végétaux génétiquement modifiés qui sont commercialisés?
     

    Les végétaux OGM

    Quels sont les végétaux issus d'OGM qui sont commercialisés de nos jours?

  • C’est en 2013 que le glas sonne définitivement pour les OGM en Europe.
     

    Paradoxe européen

    L'Union Européenne se bat pour interdire la culture d'OGM sur son territoire. Résultat : très peu d'OGM sont cultivés en Europe. Et en France, plus aucun OGM n'est cultivé à des fins commerciales depuis 2008.

  • Queles sont les pays où on cultive les OGM?
     

    Pays producteurs d'OGM

    Quels sont les pays où on retrouve des cultures OGM ?

  • Une des grandes promesses de l’industrie avec les OGM c’était de mettre fin à la faim dans le monde.
     

    La faim dans le monde en 2016

    Une des grandes promesses de l'industrie, avec les organismes génétiquement modifiés, était d'éradiquer la famine. Où en sommes-nous 20 ans plus tard ?

  • Pierre-Henri Gouyon est un des grands spécialistes de l'évolution des plantes et de leur génétique.
     

    Pierre-Henri Gouyon : la biodiversité

    Au-delà des OGM, les scientifiques, comme Pierre-Henri Gouyon, s'inquiètent de la crise de biodiversité qui sévit actuellement, notamment en agriculture.

     

    Pour voir ce reportage de 43 minutes, cliquez sur l'image ci-dessous !

 

 

 

Citation....

A méditer.... les mots en gras sont-ils compatibles ? 

 

"Un maïs qui produit son insecticide lui-même, bon, c'est comme vous savez, le vaccin...

ce qui compte pour moi, c'est une tranquilité, une tranquilité énorme ce qui compte c'est la finalité

un produit sain, un produit propre, un produit marchand....... et qui respecte l'environnement"

 

Claude Ménara, agriculteur industriel, Pro ogm


04/12/2016
3 Poster un commentaire