Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Les animaux de la ferme


Adieu, le baudet Stef disparu, 2017 sera peut-être l'année d'un nouveau baudet...

Bodet.jpg
Photo de tournage du film "Severn, la voix de nos enfants" de Jean-Paul Jaud,
Stef, 1er baudet sur la gauche ci- dessus...
 
 
 
 
Notre étalon, le baudet du Poitou, Stef , âgé de 11 ans, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, dernier jour de l'année 2016.
 
Il ne se levait plus et malgré les soins apportés et la visite du vétérinaire, il n'a pas passé cette nuit-là.
 
Il s'agirait, selon notre vétérinaire, d'un accident vasculaire ou cardiaque.
 
Nous aimions énormément ce bel animal attachant. Notre ferme et son gérant Benoît Biteau, amoureux des Baudets et œuvrant à leur préservation, se voient donc privés d'une figure emblématique très sympathique, un peu la star tendresse de nos visiteurs, en plus d'un étalon reproducteur de cette race à préserver et menacée d'extinction.
 
Il faut savoir - juste pour que les personnes non averties se rendent compte- qu'il a fait l'objet d'une offre de 11 000 euros mais que Benoît avait refusé de le vendre par attachement à cet animal et tous ses services rendus.
Notre ferme est adhérente à l'organisme de sélection " Races Mulassières du Poitou".
 
2017 devra donc être une année de recherche et d'acquisition d'un nouvel animal de race pure afin de perpétuer la conservation des baudets du Poitou et honorer nos 5 ânesses. La reproduction de cet animal est très délicate et seul, un animal sur 4 naissances atteint l'âge du sevrage...
 
Nous devons donc faire face à ce triste imprévu.
 
J'ai proposé qu'à l'occasion de l'anniversaire des 50 ans de Benoît Biteau, en avril prochain, si jamais un bel animal de cette qualité et beauté est disponible à la vente, nous puissions organiser une cagnotte pour qui veut et peut participer, vu l'investissement que ça représente.
 
Je ne peux pas faire la surprise à mon mari car il faut des compétences et une expertise pour le choisir, selon des critères du stud book et l'origine de nos ânesses, question de compatibilité d'origines génétiques, donc je me vois dans l'obligation de lui en parler car il en va de la génétique !
 
Stef, tu as été un animal phare et la fierté de ton ami Benoît.
La plupart des visiteurs de notre ferme te connaissent et t'ont câliné, apprécié pour ta gentillesse.
Tu n'étais pas avare de caresses !
 
Repose en paix au paradis des équidés...après avoir vécu sereinement auprès de nous tous, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.
Tu manqueras à la ferme.
 
A suivre donc...
 
Stéphanie.
 
 
19.png
Photo d'Images et Emotion.

03/01/2017
6 Poster un commentaire

Notre vache sacrée Richesse s'est éteinte à 17 ans au paradis des vaches

les-vaches-recadrées.jpg

le-calin-du-coeur-affiche-2-.jpg
 
jaquette_dvd-agroécologie.jpg

Voila. Une page se tourne.   La belle et câline Richesse a tiré sa révérence ce matin, pendant son sommeil et sans souffrance, juste de vieillesse mais en pleine forme, au cœur du magique écrin du marais de la Réserve de la Massonne.   Quoi rêver de plus pour une vache que de s'éteindre là, paisiblement, après avoir tant offert?   Mais les végans vont encore sûrement trouver à critiquer, à m'agresser?   Un dernier hommage à celle qui a marqué définitivement l'histoire de cette ferme et.........qui me manque déjà.   Merci Stephanie d'avoir immortalisé ces moments!
Benoît Biteau
 
La semaine dernière, on lui a rendu visite en pleine réserve naturelle. Benoît lui a, comme à son habitude, prodigué quelques gestes tendres et complices, en lui adressant des paroles d'affection. Elle a été retrouvée allongée sous un arbre par notre salarié et notre stagiaire ce matin ( et qui y vont tous les matins), endormie sous le poids des ans, tranquille. Elle était encore magnifique, à saisir de sa grande langue quelques plantes grasses et épineuses, sous l'ombre des arbres de la Massonne. Je suis heureuse d'avoir pu saisir - même si j'en suis un peu jalouse !- la complicité entre ces deux là, en improvisation. Que ceux qui ne comprennent pas ces relations là, se taisent, pensant que l'artifice et l'industrie du faux et de l'analogue de chez Cargill pourront remplacer la tendresse d'un éleveur et de sa vache, le respect mutuel du cycle naturel. Et les VRAIS paysans.
Rappelles-toi, Benoît, ce beau film de "la Vache" que je t'ai fais découvrir récemment. Il est des compagnons de vie et de passion qui seront gravés à jamais dans le coeur. Laisse pisser le vinaigre de ceux qui ne comprennent rien ( les végans commentant sur face book)  sans rien y connaître.
C'est TA RICHESSE.

Stéphanie.
 




Pour notre vache Richesse, 17 ans, partie DU paradis des vaches cette nuit : bon voyage !

 

 

P1000203.jpg
Richesse en 2015P1040044.jpg
P1040043.jpg
 
P1040045.jpg
P1040048.jpg
Pour ma Richesse. Bon voyage mon amie, ma complice.......

 


12/08/2016
4 Poster un commentaire

Corky, le baudet garde-champêtre, super star ! Et appel de la "Maire" Michèle !

IMG_0232.jpg

Corky, interviewé par Romain Asselin , Radio France Bleue La Rochelle

 


Corky, désormais en mission à St Agnant-les-Marais, "employé" par la "Maire Michèle" et sa municipalité, au lieu dit "au Pas des vaches", est désormais médiatisé suite à cet article http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/corky-le-baudet-garde-champetre

 

En effet, non content de saluer Mme Le Maire avec un baisemain digne d'un vaillant chevalier servant et protecteur, notre baudet attire les médias ! Après France Bleue La Rochelle samedi dernier, ce matin, lundi, France 3 part à sa rencontre... On vous racontera la suite !

 

En attendant, quelques photos et l'article radio !

 

Mme le Maire lance un appel au don :  Sa municipalité est prête à recueillir quelques moutons - toutes races- cherchant une mairie adoptive afin de retrouver un troupeau pour paître tranquille dans les marais, protégés par Corky ! Si vous avez des animaux à lui confier, vous pouvez la joindre ici :   

76 av Charles de Gaulle - 17620 SAINT AGNANT Tél.:  05 46 83 30 01 Fax : 05 46 83 23 96

mairie-saint-agnant@wanadoo.fr

 

 

 

IMG_0192.jpg

Avec Michèle Bazin, Maire de la commune...

 

IMG_0193.jpg

 

IMG_0240.jpg

Avec son "collègue" et complice, Thierry !

 

IMG_0209.jpg

 

IMG_0215.jpg
 
IMG_0218.jpg
IMG_0219.jpg

 

 

Charente-Maritime : un garde champêtre nommé Corky

Par Romain Asselin, France Bleu La Rochelle et France Bleu Poitou dimanche 3 juillet 2016 à 23:59 

source : https://www.francebleu.fr/infos/insolite/charente-maritime-un-garde-champetre-nomme-corky-1467539395#

Corky, né dans la ferme de Benoît Biteau, fait la loi désormais dans les marais de Saint-Agnant
Corky, né dans la ferme de Benoît Biteau, fait la loi désormais dans les marais de Saint-Agnant © Radio France - Romain Asselin

 

 

 

Il s'appelle Corky, il a quatre ans et il est désormais le shérif d'un troupeau de mouton à Saint-Agnant, commune voisine de Rochefort, en Charente-Maritime. Cet âne Baudet du Poitou a une mission : protéger ce groupe de paisibles ovins sauvagement attaqués par un ou plusieurs chiens errants.

La Maire de Saint-Agnant Michèle Bazin était passée du rêve au cauchemar en l'espace de quelques mois. Le "rêve" de développer sur sa commune un outil novateur et pédagogique, à savoir l'entretien naturel d'une zone de marais par des moutons pour y favoriser la biodiversité. Le cauchemar de voir ce troupeau aussitôt décimé par des attaques sanglantes de chiens errants. Le bilan est sans appel : huit des neuf moutons sont morts égorgés depuis l'ouverture du site il y a un an.

 

Diablement plus efficace qu'un chien pour protéger un troupeau

Mais depuis l'arrivée de Corky sur cet espace baptisé "Le pas des vaches", début juin, ces "scènes de carnage", comme les qualifie Michèle Bazin, ne sont peut-être plus que de lointains souvenirs.

"Le Baudet a cet instinct de protection du troupeau avec lequel il vit tous les jours [...] Il fait fuir les chiens, les loups et même les ours !

France Bleu a rencontré ce Baudet du Poitou, prêté à la commune de Saint-Agnant par Benoît Biteau, agriculteur installé à quelques kilomètres de là, à Sablonceaux.

 

 

Corky, le garde champêtre de Saint-Agnant

Remettre au goût du jour cette aptitude naturelle du Baudet

C'est la première fois que Benoît Biteau "forme" un Baudet du Poitou en garde champêtre. Et sans doute pas la dernière, si l'expérience s'avère concluante sur la durée.


04/07/2016
2 Poster un commentaire

Corky, le baudet garde-champêtre...

 

Il y a quelque temps, la municipalité de St Agnant-les-marais (17) a installé, dans son espace naturel de marais municipal restauré, un troupeau de moutons pour la grande joie des habitants, des enfants, et pour l'entretien du lieu, afin d'y développer la biodiversité.

Or, des malveillants y ont fait un carnage en introduisant à deux reprises un chien pour y égorger les animaux...

Sordide sort pour ces compagnons rustiques bien paisibles...et cruauté imbécile, incivile, criminelle faisant 8 victimes.

 

Pour remédier à cela, nous avons prêté Corky, un de nos valeureux Baudet du Poitou, car en effet, le saviez-vous ?

 

 

A propos du Loup, des Baudets
Il faut arrêter de penser que c'est la nature qui doit s'adapter à l'homme! Et si l'homme s'adaptait un peu à la nature, au lieu de sans cesse vouloir la mettre au pas, avec les cuisants échecs constatés ces dernières décennies en s'acharnant sur cette voie? Vouloir gérer les loups, c'est aussi délirants que faire la promotion des OGMs et des pesticides! Et si on s'attaquait enfin aux causes, plutôt que de s'acharner sur les conséquences, dans des fuites en avant, sans résultats d'ailleurs! En Poitou, l'élevage de grands ânes, appelés Baudet du Poitou visaient aussi la protection des troupeaux contre le loup. Les ânes sont très nettement plus efficaces que les chiens pour éloigner les loups, les ours, et les chiens errants d'ailleurs! Ce n'est pas par hasard que l'abattage du dernier loup en France un peu avant le milieu du vingtième siècle avant qu'il ne revienne en France en franchissant les alpes à la fin de ce même siècle, a eu lieu à Ménigoute, en Deux Sèvres, enclenchant du même coup l'amorce de la chute des effectifs du Baudet du Poitou qui perdait ici une de ses vocations et qui a bien failli disparaître avec le loup! Allumons donc des cercles vertueux, et proposons aux éleveurs les excellents services des Baudets du Poitou pour protéger les troupeaux! Et relançons, du même coup, l'élevage du Baudet! Utilisons l'argent public aujourd'hui fléché vers des mesures curatives, vers des dispositifs préventifs.  Benoît Biteau, Août 2014

011.jpg


013.jpg


018.jpg

Comité d'accueil avec des enfants et habitants ravis et excités...
020.jpg

C'est ainsi que depuis, Corky protège le troupeau des survivants. Les moutons ne s'y trompent pas et se mettent à l'abri à l'ombre et dans les pattes du Baudet. Plus de dégâts morbides à découvrir.

 

Le gentil Corky lutte contre l'ânerie : attention à ses colères et ses sabots protecteurs !


028.jpg

Moralité :

 

"Un âne ne tombe pas deux fois dans le même sable mouvant, le sot : oui. "
 
Proverbe roumain ; Proverbes et dictons roumains (1964)

29/06/2016
6 Poster un commentaire

Fraternité, le petit baudet adopté !

20160305_180336_resized.jpg

"Un petit coucou de Fraternité qui va bien et qui est le roi des câlins. 
Il est vraiment trop trop mignon.
Merci encore de nous l'avoir confié."

 

Souvenez-vous de Fraternité né l'an dernier ?!

Il va bien, est sevré et a trouvé une famille adoptive...très câline !

En compagnie de poules, coqs et de Bob, son aîné, qui au départ, ne l'a pas vraiment accueilli chaleureusement avec ses gros sabots...

Ah la jalousie de l'exclusivité des câlins et le conflit de génération !

Mais tout semble être rentré dans l'ordre.

Encore un baudet "malheureux" à coups de bisous...Clin d'œil

 

 

 

 

 


08/03/2016
2 Poster un commentaire