Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Les produits laitiers


De nouvelles affiches de la ferme sont arrivées !

Stéphanie, devenue paysanne et produisant ces fromages,  est aussi artiste professionnelle. Elle a réalisé ces affiches imprimées à très faibles exemplaires pour mettre à la p'tite boutique de vente directe ! De la conception à la réalisation.

On y découvre les différents fromages, tous avec le nom créé, donc UNIQUES...

 

A noter : le CylinbiQ a été trouvé par Jean-Michel, notre salarié, et la pyramide ToutenbiQ par Antoine, le petit "paysan de la République". Le reste , c'est Stéphanie.

 

Le "brainstorming" a eu lieu en plein repas commun le midi, comme quoi, la communication de la ferme est une histoire de famille. Et oui, Jean-Mi fait un peu partie de la famille ! Il faudra d'ailleurs écrire un article un jour sur lui... car à la ferme, le volet social et l'emploi sont eux aussi importants et sur, nous le croyons, un mode humaniste et épanouissant...où chaque personne peut, si elle en a envie, participer à sa mesure...dans la joie et la bonne humeur !

En attendant... ces fromages sont uniquement en vente directe et c'est la saison !

Nous n'avons que des retours positifs et de clients fidèles gourmands !

Certains soutiens amicaux de notre réseau société civile viennent même d'assez loin lorsqu'ils sont de passage dans notre département !

 

40X60_Vertical-recadrée.jpg

 

 

 
Authentiques, c'est notre Nature ! Vive l'Agri'Culture !
DSCN2049.jpg

DSCN2050.jpg

DSCN2051.jpg

DSCN2052.jpg

06/08/2016
1 Poster un commentaire

Fromages Cabri'cornes © 2016, vente directe à la p'tite boutique !

DSCN1808.jpg

Notre stagiaire Alicia, lycée agricole de la MFR du Marais Poitevin, en seconde Bac pro,

apprend le Fromage de chèvre bio artisanal, moulé à la louche dans le p'tit labo...

 

Et c'est parti pour une nouvelle saison de Fromages Cabri'cornes © !

 

En effet, après un an d'arrêt de production, nous redémarrons lentement mais sûrement notre petite fabrication artisanale au lait de nos chèvres poitevines. Nous fabriquons des fromages lactiques au lait cru, ce qui est incompatible avec le traité TAFTA ou TIPP. ( Cliquez, nous avons signé la pétition en lien ou ici : https://actions.sumofus.org/a/mettez-fin-aux-negociations-du-ttip-tafta?sp_ref=194680759.99.166179.f.524277.2&source=fb ). Notre ferme est hors Tafta !

DSCN1815.jpg

Sur notre frigo depuis un bout de temps, résistance !

 2016-vente-directe.jpg

2015 fut sans traite de nos chèvres et donc sans fromages mais c'était l'occasion pour réaménager, agrandir l'espace de travail et faire des travaux pour notre petit labo et atelier de transformation tout lumineux, tout neuf !

 

  • espace vestiaire
  • espace plonge
  • sas hygiène
  • une salle de transformation et égouttage, affinage
  • nous aurons prochainement installé notre cave à fromages, pour l'affinage, dans un réfrigérateur réglé à cet effet !
  • une p'tite boutique avec les confichèvres©

Evidemment, le démarrage fût long vers la réussite car il a fallu faire des essais, redonner une ambiance propice à cet espace pour que les bonnes levures puissent s'installer.

Le cheptel étant réduit, mais de nouveau en progression, la quantité de lait étant insuffisante au départ, vu que nos chevreaux sont élevés sous leurs mères, nous en avons profité pour créer de nouveaux produits comme les confichèvres©.

 

Mais désormais, nous pouvons de nouveau proposer en vente directe, nos délicieux Cabri'cornes© !

 

 pour-qui-le-2.jpg

 

 A noter :

 

Horaires de la p'tite boutique:

11h à 13h et selon présence.

 

Comme la production est encore mini et en plein démarrage, et que les plus gourmands sont très rapides et avides, ne pas hésiter si vous habitez un peu loin à téléphoner pour vous informer et réserver avant de vous déplacer au 05 46 93 44 62 !

 

Merci !

 

 

Le béberthegille© à l'étude...

 

Depuis le temps que j'en avais envie...jamais - lorsque Bébert, le papi berrichon, me les a offerts voilà plus de 15 ans- je n'aurais pensé les utiliser à faire du fromage bio de chèvre poitevine avec...c'est beau des faisselles en terre cuite vernissées avec du caillé dedans.

 

Réalisation d'un fantasme en cours...ainsi est né le Béberthegille©, je n'arrive pas à trouver un autre nom ... Berthegille est notre village et désormais, il a ses fromages !

 

Béberthegilles© étapes par étapes...

 DSCN1831.jpg

 

DSCN1833.jpg
DSCN1874.jpg


13/05/2016
6 Poster un commentaire

Authentiques fromages de biques, saison 2016

40X60_Vertical-recadrée.jpg

 

Petite production artisanale traditionnelle et journalière, nos fromages au lait cru, lactiques, sont en vente directe à la p'tite boutique de la ferme entre 11h et 13h et selon présence, pour les amateurs de produits paysans de qualité contrôlée, certifiés Agriculture Biologique.

 

La période de fabrication de nos fromages respecte le rythme des saisons et de nos animaux, et débute généralement en Avril pour s'achever en Octobre. La quantité de lait transformé dépend du nombre de mères et de l'allaitement des petits qui restent sous la mère jusqu'à sevrage.

Nous conservons cette race locale ancienne, participons à sa sauvegarde, et sommes membres de l'association A.D.D.C.P.

 

En 1986, alors que les animaux inscrits au livre généalogique étaient inférieurs à 600, la création de l’Association de Défense et de Développement de la Chèvre Poitevine a permis à la race d’atteindre aujourd’hui un effectif de plus de 3600 animaux répertoriés, ceci grâce à l’effort et à la collaboration de tous (éleveurs, Parc Interregional du Marais Poitevin, Institut de l’Elevage, Ministère de l’Agriculture, organisations professionnelles,…). Il s’agit dorénavant de consolider la sauvegarde de cette race par un “plan de pérennisation des élevages et d’accroissement des effectifs”. Pour cela, l’ADDCP a un rôle d’accompagnement des éleveurs et de mise à disposition d’outils d’aide pour les éleveurs.

Plus d'information ici :  //www.chevre-poitevine.org/lassociation/

 

//fermevaldeseudre.tvlocale.fr/article-notre-elevage-paysan-bio-de-la-preservation-animale-et-de.html?id=15820

//www.val-de-seudre-identi-terre.com/stockage-de-l-eau-mais-secheresse-et-climat-l-expertise-de-benoit-biteau

 

 

IMG_0227.JPG

 

DSCN1559.jpg

 

Frais, crémeux ou secs, vous pourrez les déguster nature ou bien accompagnés des confitures de saison de la ferme.

  

Toutes ces petites productions artisanales sont élaborées avec la plus grande attention et avec un ingrédient principal:

de l'Âmour du champ à l'assiette !

 

 IMG_0232.jpg


IMG_0235.jpg


IMG_0260.jpg


05/07/2016
7 Poster un commentaire

Des mains d'artiste, de l'or dans les mains...

Des mains d'artiste, de l'or dans les mains...

sculpture matinale.

Je saisis fermement le moule, ça colle un peu. J'ai peur de gaspiller la matière et de rater le long processus de métamorphose. J'hésite. Je passe d'une main à l'autre ne sachant comment positionner ma main trop petite face à l'enjeu et à la taille. Je n'ai pas des battoires à claquer le beignet des hors-sols mais plutôt à tapoter des touches d'ivoire sur un clavier ou quelques touches de couleurs aquarelles... Allons, bon... "l'éloge de la main", Henri Focillon (1)... ce n'est pas pour les chiens ! On m'a souvent dit que j'avais un sacré "coup de patte "!

 

« L’esprit fait la main, la main fait l’esprit. Le geste qui ne crée pas, le geste sans lendemain provoque et définit l’état de conscience. Le geste qui crée exerce une action continue sur la vie intérieure. La main arrache le toucher à sa passivité réceptive, elle l’organise pour l’expérience et pour l’action. Elle apprend à l’homme à posséder l’étendue, le poids, la densité, le nombre. Créant un univers inédit, elle y laisse partout son empreinte. Elle se mesure avec la matière qu’elle métamorphose, avec la forme qu’elle transfigure. Éducatrice de l’homme, elle le multiplie dans l’espace et dans le temps.»

 

Il faut des gestes précis, rapides. J'ai filmé, dessiné ces gestes plusieurs fois et j'ai vu faire encore hier, ça avait l'air facile. Pas de quoi fouetter un chat. Je ne suis pas plus con qu'une autre ni que mes ancêtres. On n'apprend pas cela à l'école, et c'est dommage ! C'est le B.A.BA.

Allez, courage, et hop hop hop, il ne faut pas hésiter. Dans une main... puis dans l'autre,... on tape au cul, ça se décolle, et vite : on retourne et on remet la matière encore fragile... Rââââahhhhhh, ouf ! C'est bon. ça se passe bien.

Pas beaucoup à faire, quantités très artisanales, presque familiales. Je devrai y arriver.

Deuxième essai. J'hésite encore, j'ai l'impression d'être gourdasse, avec un marron chaud dans les mains pendant quelques secondes qui me paraissent interminables... Hop, hop, hop.....on y va !

Et Merde... raté !

Je mets et remets... ah ben... ça a une gueule de papier mâché...c'est malin, maintenant...c'est tout cassé...on dirait un gloubiboulga !

Apprentissage...

Celui-là, je le met de côté, on verra ce que dit le "patron"...

Je n'aime pas gâcher, surtout le travail des autres. Parce que cette ultime étape, c'est le résultat de milliers d'heures avant en amont. C'est une saison qui recommence, comme tous les ans...et ça fait des millions d'années que des millions d'humains savent faire, un peu partout sur la planète, depuis des civilisations et des civilisations (2)... Je veux aider. Ça n'a pas l'air bien compliqué pourtant.

Bon. Allez, pas la peine de soupirer, de retenir ton souffle comme ça, là, et de suer intérieurement comme si t'avais la responsabilité de la survie de la planète entre tes mains. T'as l'air ridicule.

Tes mains d'artiste en ont vu d'autres !

Troisième essai. Maintenant que la connerie est faite, on va peut-être réussir le reste ?

De toutes façons, je ne le sentais pas celui-là ! Mes mains n'étaient pas assurées, l'hésitation a été fatale. Heureusement que ce n'est pas le bouton pour déclencher une guerre alimentaire !

 

Oui, j'ai de l'or dans les mains...

 

En France, ça s'appelle un fromage paysan de chèvre poitevine bio. A la racine : le "Formage"...

 

Maintenant que j'ai réfléchi à lui donner un nom, créé une identité, il faudrait peut-être assumer un peu la fabrication pour savoir encore plus de quoi tu parles, ma fille.

Toi qui étais auparavant plus apte à déguster ces spécialités d'une France riche des différences...

 

 

Stéphanie, paysanne fromagère improvisée, artiste amoureuse... avril 2014

 

(1) //fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Focillon

Vie des formes

¤ « L'oeuvre d'art est une tentative vers l'unique, elle s'affirme comme un tout, comme un absolu et en même temps, elle appartient à un système de relations complexes... Elle est matière et elle est esprit, elle est forme et elle est contenu... Elle est créatrice de l'homme, créatrice du monde et elle installe dans l'histoire un ordre qui ne se réduit à rien d'autre. »

¤ Cet ouvrage est devenu un classique que tout étudiant en histoire de l'art se doit d'avoir lu. Il témoigne non seulement de la grande érudition de son auteur mais aussi de la perception et de la compréhension des oeuvres d'art, formes construisant l'espace, la matière et l'esprit d'un univers imaginaire dont « les artistes sont les géomètres ».

¤ Un Éloge de la main complète ce texte. « La main arrache le toucher à sa passivité réceptive, elle l'organise pour l'expérience et pour l'action... Elle se mesure avec la matière qu'elle métamorphose, avec la forme qu'elle transfigure, Éducatrice de l'homme, elle le multiplie dans l'espace et dans le temps. »

 

(2) //fr.wikipedia.org/wiki/Fromage

 

P1050439.jpg
P1050440.jpg
P1050442.jpg


24/12/2014
0 Poster un commentaire

Fromage de chèvre le Cabricorne et dérivés du lait caprin

 

dessin chèvre.jpg

Dessin de Stéphanie Muzard, www.latelierdesmuses.com

Saveurs et goût unique d'un territoire entre terre et mer-les marais de la Seudre- avec un lait exceptionnel de très haute qualité, entier, issu d'une race locale : la chèvre Poitevine... 

Pour la petite histoire...

Nos fromages portent le nom de Cabricorne® en référence à nos chèvres - cabri : petit de la chèvre- à magnifiques cornes mais aussi à la plante sauvage et comestible des marais : la salicorne ou haricot de mer. (Étymologie : des mots latins sal, le sel et cornu la corne).

 

IMG_0224.jpg

Détail de corne de Poitevine.

P1060145.JPG

Salicorne sauvage

 

La fabrication de nos fromages bios est saisonnière et respecte la lactation de nos chèvres Poitevines de Février / Mars à Octobre environ.

 

Frais, crémeux, mi-secs ou très secs, chacun pourra les déguster à sa convenance. Ils peuvent aussi se cuisiner chauds, en salades, sur crudités comme les tomates fraîches de saison estivales, parsemés  de basilic frais, en tranches sur pizzas ou tartes salées, dans les potages ou simplement sur une bonne tartine de pain passée au four avec du miel et des herbes aromatiques ou épices. Ce produit exceptionnel s'adapte à toutes les fantaisies créatives gourmandes !

 

Cette race locale est exclusivement nourrie à l'herbe, traite à la main et les fromages sont moulés à la louche. La fabrication est artisanale et traditionnelle pour notre consommation et réservée à la vente directe. La clientèle locale peut venir acheter ces fromages Cabricornes à partir de 11h du matin jusqu'à 13 heures et selon notre présence. Il est préférable de nous prévenir avant.

 horaires-portes.jpg

 

Produits naturels, évidemment sans OGM (Organismes Génétiquement Manipulés) et contrôlés, certifiés par Véritas Qualité France.

 

Le saviez-vous ? Pour obtenir 1 fromage Cabricorne, il faut 1 litre de lait entier frais de chèvre Poitevine.

 

pub-respect-crémeux-agri-paysanne.jpg

 

La poudre de Cabricorne®(épuisé)

Nature et sec, à utiliser comme du parmesan,
pour les pâtes, omelettes, tartes salées, gratins.
A garder au frais - en 150 ou 300 gr-

 

Remarque :

Nous avons une petite production artisanale, saisonnière, respectueuse du rythme de Dame Nature, des animaux et de leur bien être. Nous n'avons pas de stock, et nous travaillons sur des produits frais. La quantité de lait dépend aussi chaque jour des chevreaux élevés sous la mère avec qui nous devons partager. C'est pour ces raisons que nous privilégions aussi la vente directe à la ferme sous le signe de la convivialité et de la gourmandise entre voisins et locaux consom'acteurs conscients des enjeux de l'alimentation naturelle et du commerce équitable local. Cela permet la visite, le lien social, l'échange et la pédagogie, et de renouer avec le bon sens, la réalité du monde paysan, la communication, le partage et la solidarité retrouvés.

Nous aimons connaître les recettes et usages de Patricia ou encore le savoir provençal de Nicole et Jean-Paul, échanger avec Alain, Coralie, Philippe, (...), servir le lait frais entier pour les enfants de Brigitte, et faire plaisir à nos amis fidèles, ... aux petits comme aux grands !

Et les Poitevines sont coquines et câlines...

 

 IMG_0032 (2).JPG

 nos-amis-écocitoyens.jpg

 

 

 

 


24/09/2014
4 Poster un commentaire