Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

ALERTE et danger sur terres agricoles: 17 hectares de serres pour tomates hors-sol industrielles à Ste Gemme

ALERTE, La même prévue qu'à l'incinérateur d'Echillais ?

 

Une usine à tomates hors-sol et hors saison (donc pétrotomates fabriquées et non cultivées), dénommée "Maraîchers Charentais", une société SAS créée pendant l'été 2015 (!!!!!?) ayant son siège social à Rochefort (!!!), est en demande de permis de construire sur la commune de Ste Gemme (17) pour 17,2 HECTARES (!!!!) de SERRES et 6000 m2 de bâtiment, 2600 m2 de parking, 3 unités de cogénération. Bizarre de mettre cela dans la rubrique agriculture.

 

Lu sur l'hebdo économique APS, l'information Stratégique de Nouvelle Aquitaine , n° du 28 octobre 2016, page 10... est-ce la même qui devait s'installer sous l'incinérateur d'Echillais avec de la dioxyne ?
Disparition de surfaces agricoles, bétonnage, nuisances sur les emplois réellement paysans, industrie énergivore, bilan carbone, impact sur le climat, produits non sains, santé publique, déchets à venir, etc ?????

 


Que se passe-t-il Monsieur le Maire de Ste Gemme ?

Que signifie cette opacité ?

Heureusement que je fais du TRI sélectif dans mes poubelles de papier et que je TROUVE cet hebdo !

 

 

IMG_001.jpg

p10-d'aps.jpg

 

170 000 m2 de serres !

C'est bien le projet industriel fou d'Echillais qui tente de se "délocaliser" à Ste Gemme à 20 kms !
Là où aussi une usine de traitement de déchets verts veut aussi s'installer sur nos terres agricoles bios...

 

//www.sudouest.fr/2014/11/13/l-une-des-plus-grandes-serres-de-tomates-de-france-en-projet-1734287-1504.php

 

 

//www.val-de-seudre-identi-terre.com/un-projet-d-usine-a-dechets-contre-des-terres-agricoles-biologiques

Par QUI ?

 

Le dirigeant de la Société ! //dirigeant.societe.com/dirigeant/Jean-Pierre.CHAMBET.02995406.html#FHs7rkwbd0tiTAHA.99

 

Jean-Pierre CHAMBET dirige 17 entreprises (17 mandats), son mandat principal est Président au sein de l'entreprise E.C.B.L. - ENTREPRISE DE CONSTRUCTION ET BATIMENT DU LITTORAL (113 personnes, CA: 25 809 400 €). Jean-Pierre CHAMBET évolue dans le secteur d'activité BTP et construction.
Arlette CHAMBET fait partie du réseau de Jean-Pierre CHAMBET elle est Gérant dans l'entreprise SCI CHAMBET JPAG.

Read more at //dirigeant.societe.com/…/Jean-Pierre.CHAMBET.02995406…

 

 

"C’est l’histoire d’un dessinateur du bâtiment devenu investisseur et patron .

Kharinne charov k.charov@sudouest.fr Le projet de serres à tomates chauffées par l’énergie du futur incinérateur, c’est lui. La réhabilitation de l’hôtel Le Paris, c’est encore lui. ECBL, la plus grosse PME indépendante de gros œuvre du département, c’est toujours lui. On le retrouve même à la vice-présidence de la Fédération du bâtiment et, depuis cette année, à la présidence du Rotary ! Mais qui est donc Jean-Pierre Chambet ? Pas les piles Duracell comme Tapie dans une vieille pub, non, simplement « la passion et le challenge. Je veux éviter la routine », explique celui qui, à 60 ans, n’a pas du tout l’intention de couler une paisible retraite. À parcourir son CV, on aura compris…"

 

 

Décidément le BTP et la pseudo agriculture, entre la ferme des mille vaches et la fabrique à pétrotomates...

Quel est le rapport entre la maçonnerie générale, l'agriculture et la "fabrication" de pétrotomates ?

Sans doute le mauvais goût, béton.

 

Que se passe-t-il Monsieur le Maire de Ste Gemme ? Oui vraiment, ça nous intéresse !

 

Stéphanie Muzard et Benoît Biteau.

 

 

article sud ouest.JPGarticle sud ouest p 2.JPG




sud ouest p3.JPG

 

chambert.JPG

 

 

Dernière coupure de journal qui nous a été envoyé, datant de janvier 2016, ajouté le 16/12/2016

 

15554991_1824072027872232_615878340_n.jpg

 



13/12/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 700 autres membres