Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Les vaches Maraîchines

les-vaches-recadrées.jpg

Aquarelle de Stéphanie Muzard www.latelierdesmuses.com

Notre ferme fait partie de l'Association pour la Valorisation de la Race Bovine Maraîchine et des Prairies Humides

 

 

Histoire d’une race rustique

            

Comme l’ensemble des races bovines européennes, la maraîchine trouve ses origines chez l’aurochs disparu en 1627 mais reconstitué par les fères heck à partir des races les plus rustiques (rétrosélection).

La Maraîchine est une race bovine rustique issue de la même souche ancestrale que les races Nantaise et Parthenaise. Son berceau d’origine s’est étendu jusqu’au début du 20ème siècle des marais côtiers vendéens et de leurs régions bordières à l’embouchure de la Gironde (Cf Carte)

 

 

Après discussion avec les éleveurs, ces principales qualités sont les suivantes :

  • Race allaitante aux bonnes capacités laitières (se traduisant par une bonne croissance des veaux sous la mère)

  • Race à bonne facilité de vêlage (animaux non culards)

  • Race mixte (viande, lait, travail)

  • Race tardive – adaptée au système extensif, avec laquelle il est difficile de produire des animaux précoces

  • Race fertile et à grande longévité

  • Race adaptée au milieu (prairies humides), susceptible de vivre en plein air intégral

  • Race à grand gabarit

  • Race élégante (morphologie générale, cornure, robe)

Cette vache est particulièrement adaptée aux prairies de marais et apprécie l’élevage dit extensif (élevage sur de vastes prairies et non en stabulation).

Initialement, l’élevage de maraîchines sur les prairies naturelles permanentes a pour but principal de disposer d’animaux de trait robustes, adaptés aux sols de marais. Elle fournit également un lait riche (le taux butyreux élevé a fait la réputation du beurre de « Charentes-Poitou ») parfait pour l’engraissement des veaux qui fournissent une viande de qualité.

 

Au milieu du vingtième siècle, l’arrêt de la traction animale, l’artificialisation des milieux et la sélection de races spécialisées ont entraîné le déclin de la Maraîchine.


24/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 700 autres membres