Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Fricassée d'orties sauvages

fricassée-d'orties-web.jpg

Repas du midi...Orties. Avril 2015. Photo : Stéphanie Muzard.

Fricassée d'orties.

Ingrédients :

Un bon saladier de feuilles d'orties fraîchement cueillies.

quelques pommes de terre bios

du persil, de l'ail, des herbes de Provence, de la ciboulette

Huile d'olive, sel, poivre

4 ou 5 œufs bios, gruyère râpé

 

orties-web-.jpg

Photo : Stéphanie Muzard.

Partie utilisée : feuilles fraîches des sommités à cueillir avec des gants...

et dans un endroit préservé de toute pollution chimique. A la cuisson, l'ortie ne pique plus !

 

Préparation :

Rincer les feuilles dans une passoire, les égoutter.

Eplucher les pommes de terre et les râper comme des carottes.

Mettre de l'huile d'olive dans une poêle, faire fondre les orties avec l'ail haché, remuer.

Ajouter les pommes de terre râpées, remuer. Puis mettre les herbes aromatiques et assaisonnement.

Dans un bol, battre les œufs, ajouter le gruyère et assaisonner.

Les verser sur la préparation dans la poêle. 

 

Pas compliqué, pas cher, excellent, c'est bio, c'est TRES bon, c'est sain et rapide.

Le plus difficile en ce siècle, le comble,  c'est de trouver encore des orties non polluées !!!

J'ai de la chance... ça pousse tout seul à la ferme le long de la chèvrerie  et dans mon potager.

Je vais faire aussi de la soupe, des gratins, du purin pour le jardin, et peut-être même un jour des huîtres farcies !

orties-de-la-bergerie.jpg

Photo : Stéphanie Muzard.

 

L'ortie fée de la résistance

Un film documentaire de Perrine Bertrand et Yan Grill.

Ortie longtemps détestée considérée comme une mauvaise herbe est pourtant riche de multiples vertus. C'est ce que l'on découvre à travers de nombreux portraits d'hommes et de femmes qui utilisent l'ortie au quotidien et dont le point commun est de s'investir pour un monde plus sain et équitable. Mais aujourd'hui des lois interdisent tout ce qui n'est pas autorisé; c'est ainsi que l'utilisation, la commercialisation et la transmission des recettes de ces produits naturels totalement inoffensifs comme le purin d'ortie, pour la santé de l'homme et de l'environnement, deviennent interdits. Alors l'ortie « fée » de la résistance et devient symbole de luttes aussi variées que celles contre le tout industriel, la marchandisation à outrance, l'uniformisation des modes de penser (culturels et « agri-culturels »). Car les enjeux sont de taille : conserver un environnement dans lequel pourront évoluer les générations futures...

Extrait ...

--------------------

 

Ortie

Source :

http://vegecru.com/ortie

 
L'ortie est une plante sauvage couverte de petits poils piquants et urticants. Aussi détestée qu'adorée, c'est une plante super nutritive qu'il faut cueillir avec le respect qu'elle impose!
 
       

Valeur nutritive de l'ortie

L'ortie est une véritable découverte du monde sauvage. Extrêmement riche en minéraux et d'une grande teneur en vitamines en plus d'être la verdure la plus riche en protéines végétales. C'est une plante toute indiquée pour vaincre l'anémie. Au poids sec (déshydratée), elle contient près du tiers de son poids en protéines et est un véritable supplément en minéraux.
 
Nutriment ¹ ² * Unité Quantité/100g
fraîche
Pourcentage de
l'apport quotidien
Quantité/100g
poudre
Pourcentage de
l'apport quotidien
Eau g 88.20 5.00
Protéine g 6.50 14% 28.33 59%
Mineraux
Calcium mg 1940.00 194% 8454.13 845%
Fer mg 23.10 128% 100.67 559%
Magnésium mg 473.00 118% 2061.24 515%
Phosphore mg 386.00 55% 1682.11 240%
Potassium mg 2196.00 47% 9569.72 204%
Zinc mg 5.60 51% 24.40 222%
Cuivre µg 850.00 94% 3704.13 412%
Manganèse mg 10.15 441% 44.23 1923%
Vitamines
Vitamine A µg_RAE 1233.33 137% -- --
Vitamine B1 mg 0.31 26% -- --
Vitamine B2 mg 0.95 73% -- --
Vitamine B5 mg 1.00 20% -- --
Vitamine C mg 160.00 111% -- --
Autres
Chlorophylle mg 540.00 --
 
* Les valeurs pour les minéraux sont issus de la moyenne entre la 
valeur minimum et la valeur maximum affichées par les analyses.
 
 
L'ortie contient des protéines complètes à 100% ²
Acides aminés essentiels ² mg/g de protéine Score PDCAAS
Histidine 41 100%
Isoleucine 48 100%
Leucine 90 100%
Lysine 55 100%
Methionine + Cystine 26 100%
Phenylalanine + Tyrosine 97 100%
Threonine 46 100%
Tryptophan 13 100%
Valine 63 100%
L'ortie est un aliment très alcalinisant
Indice PRAL : -66.41
 

Propriétés médicinales de l'ortie

L'ortie est considérée de longue date comme la plante par excellence contre l'anémie. Et ce n'est pas sans fondement, car elle est la seule plante comestible aussi riche en fer et en vitamine C qu'on puisse trouver à portée de chez soi. L'ortie est donc une grande alliée des femmes qui ont des besoins supérieurs en fer dans l'alimentation. Mais elle est aussi pour la même raison une plante importante à consommer suite à une perte de sang, afin de permettre au corps de rétablir rapidement un bon taux d'hémoglobine.

Cuisiner l'ortie fraîche

L'ortie est un trésor bien protégé car toutes ses feuilles et ses tiges sont couvertes de petits poils urticants qui vous empêcheront de la manger tel quel sans douleur. Il est donc nécessaire de la broyer au mélangeur pour pouvoir profiter de ses vertus. Elle s'ajoute ainsi très bien dans n'importe quel smoothie, soupe ou pâté de noix. L'ortie a un goût très doux et riche. Comme les principaux attraits de l'ortie sont ses minéraux et ses protéines, il est aussi possible de la sécher au déshydrateur et de la broyer pour faire de la poudre d'ortie. Celle-ci pourra alors faire office d'ingrédient super-aliment pour n'importe quel type de recette.

Faire de la poudre d'ortie séchée

La poudre d'ortie séchée est un trésor. Facile à préparer, elle se conserve très bien, s'intègre à n'importe quelle recette et est aussi riche qu'un supplément alimentaire de minéraux et de protéines complètes. Vous voyez toujours l'ortie comme une mauvaise herbe?
 
Pour faire sa propre poudre d'ortie, il suffit de faire sécher des feuilles d'ortie au déshydrateur pour ensuite les réduire en poudre au mélangeur. Rien de plus! Il faut toutefois faire attention à sécher les feuilles sans délais pour ne pas qu'elles chauffent, ce qui leur ferait perdre beaucoup de qualité. Les tiges d'ortie doivent être écartées car elles forment des fibres plus solides que le coton, que vous ne voulez pas avoir dans votre poudre d'ortie. Il est aussi bon d'envisager de porter un masque pour ne pas respirer les petits nuages de poudre d'ortie très volatils chargés de fer et de silice qui peuvent se dégager de votre mélangeur.
 
Si vous vous lancez dans cette aventure, vous vous rendrez vite compte pourquoi la poudre d'ortie peut être si riche. Déjà l'ortie est-elle énormément forte en fer lorsqu'elle est fraîche, lui retirer 80% d'eau revient à quintupler sa concentration. Ce qui veut donc dire qu'une généreuse récolte ne permettra de faire qu'un seul pot de poudre, extrêmement concentrée.
 

Cueillette de l'ortie

L'ortie adore l'eau. Vous la trouverez près des cours d'eau et des zones inondables. Elle dévore les sols riches en matière organique et dédaigne un peu le sable. Échapper des graines près d'un enclos à fumier revient à créer un champs d'ortie à retardement. Elle tolère aussi bien le soleil que la mis-ombre et elle développe de bons rhizomes dans la terre.
 
Le meilleur des trucs pour identifier l'ortie est sans conteste de s'y frotter. Mais il y a aussi des façons moins douloureuses. L'ortie pousse sur une seule et très longue tige unique (sauf si elle a été croquée par un animal). Sa richesse en minéraux lui permet de dépasser les grandes herbes lorsqu'elle arrive à maturité. Ses feuilles sont toujours profondément dentelées et poussent par paires opposées sur la tige. Les tiges présentent des poils urticants évidents. À la fin de l'été, les graines se retrouvent par grappes bien garnies sur la tige près des feuilles.

Culture de l'ortie

Contrairement à beaucoup d'information véhiculée, l'ortie se transplante facilement à condition de respecter les règles élémentaires (au printemps, en journée froide ou tiède et bien arroser). Il peut toutefois être plus difficile de la faire germer à partir de la graine. L'ortie apparaît lorsqu'il lui plaît! Une fois bien installée, elle peut être coupée à deux reprise chaque été avant la floraison sur la tige sans que le plant en soit trop affaibli. Elle aura tendance à s'étendre à chaque coupe par un réseau de rhizomes sous la terre. Créant d'année en année une colonie plus forte et dense, augmentant vos récoltes dans une générosité infinie!

Autres usages

Purin d'ortie

De par sa composition chimique et sa grande quantité en minéraux, l'ortie est aussi un fertilisant naturel très populaire en France où on l'utilise sous forme de purin. Une mixture fermentée emblématique de la culture biologique et souvent même vendue en jardinerie. Vous pouvez donc faire pousser l'ortie autant pour la manger que pour enrichir vos autres récoltes!

 



09/04/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 715 autres membres