Benoît Biteau, paysan agronome

Benoît Biteau, paysan agronome

Adieu, le baudet Stef disparu, 2017 sera peut-être l'année d'un nouveau baudet...

Bodet.jpg
Photo de tournage du film "Severn, la voix de nos enfants" de Jean-Paul Jaud,
Stef, 1er baudet sur la gauche ci- dessus...
 
 
 
 
Notre étalon, le baudet du Poitou, Stef , âgé de 11 ans, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, dernier jour de l'année 2016.
 
Il ne se levait plus et malgré les soins apportés et la visite du vétérinaire, il n'a pas passé cette nuit-là.
 
Il s'agirait, selon notre vétérinaire, d'un accident vasculaire ou cardiaque.
 
Nous aimions énormément ce bel animal attachant. Notre ferme et son gérant Benoît Biteau, amoureux des Baudets et œuvrant à leur préservation, se voient donc privés d'une figure emblématique très sympathique, un peu la star tendresse de nos visiteurs, en plus d'un étalon reproducteur de cette race à préserver et menacée d'extinction.
 
Il faut savoir - juste pour que les personnes non averties se rendent compte- qu'il a fait l'objet d'une offre de 11 000 euros mais que Benoît avait refusé de le vendre par attachement à cet animal et tous ses services rendus.
Notre ferme est adhérente à l'organisme de sélection " Races Mulassières du Poitou".
 
2017 devra donc être une année de recherche et d'acquisition d'un nouvel animal de race pure afin de perpétuer la conservation des baudets du Poitou et honorer nos 5 ânesses. La reproduction de cet animal est très délicate et seul, un animal sur 4 naissances atteint l'âge du sevrage...
 
Nous devons donc faire face à ce triste imprévu.
 
J'ai proposé qu'à l'occasion de l'anniversaire des 50 ans de Benoît Biteau, en avril prochain, si jamais un bel animal de cette qualité et beauté est disponible à la vente, nous puissions organiser une cagnotte pour qui veut et peut participer, vu l'investissement que ça représente.
 
Je ne peux pas faire la surprise à mon mari car il faut des compétences et une expertise pour le choisir, selon des critères du stud book et l'origine de nos ânesses, question de compatibilité d'origines génétiques, donc je me vois dans l'obligation de lui en parler car il en va de la génétique !
 
Stef, tu as été un animal phare et la fierté de ton ami Benoît.
La plupart des visiteurs de notre ferme te connaissent et t'ont câliné, apprécié pour ta gentillesse.
Tu n'étais pas avare de caresses !
 
Repose en paix au paradis des équidés...après avoir vécu sereinement auprès de nous tous, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.
Tu manqueras à la ferme.
 
A suivre donc...
 
Stéphanie.
 
 
19.png
Photo d'Images et Emotion.


03/01/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 699 autres membres